Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

#MalaysianGP MotoGP Conférence pré-événement Partie 1

27 Octobre 2017 , Rédigé par steff- fan de Valentino Rossi Publié dans #Sport moto

La conférence de presse qui marquait le début de ce Grand Prix de Malaisie a réuni Marc Márquez, Andrea Dovizioso, Maverick Vinales, Valentino Rossi, Johann Zarco et Franco Morbidelli.

Outre les félicitations concernant le Grand Prix d’Australie et les habituelles déclarations de bonnes intentions se rapportant au prochain week-end, mêlées aux interrogations concernant la météo, le principal intérêt de cette conférence s’est concentré sur le sujet des contacts en course et, pour une fois, sur les questions posées sur les réseaux sociaux.

Commençons donc par cette dernière partie.

Johann Zarco, quel est le pilote le plus difficile à doubler : Valentino Rossi ou Marc Márquez ?

« Je voudrais dire Rossi, car il freine vraiment tard. Mais également, il peut vous voir ou vous sentir, et parfois je me demande s’il n’a pas des yeux derrière le casque (rires), car durant la course, il comprend tout, depuis le départ jusqu’à la fin, il sait où sont les gens. Oui, c’est le plus compliqué. Quand je suis avec Marc, si vous essayez de le dépasser, il n’insistera pas car il sait qu’il peut vous rebattre plus tard. Peut-être qu’il a plus de marge pour être plus rapide et qu’il est plus confiant, donc il vous laisse passer en se disant qu’il vous redoublera après. Rossi se bat et dit « non, non ! » (Rires). »

Valentino Rossi, combien de fois recevez-vous des coups de téléphone de vos parents durant un week-end ?

« Durant un week-end, je parle toujours avec mon père et ma mère, mais habituellement, c’est en écrivant. Mais après la course, oui, je reçois un appel de Stefania et un appel de Graziano, oui. Et j’ai plus de conseils de la part de ma mère ! (Rires). Nous parlons de réglages, de la suspension avant, du choix des pneus… (rires). Avec mon père, moins. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article