Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MotoGP, Valentino Rossi, Yamaha : « après mon accident de 2017, je ne pouvais plus courir »

23 Avril 2019 , Rédigé par steff- fan de Valentino Rossi Publié dans #Sport moto

Alors qu’on lui demandait comment il se sentait physiquement à 40 ans bien sonné, en arpentant une des compétitions de haut niveau les plus exigeantes au monde face à des adversaires d’une génération de moins que lui, Valentino Rossi a fait une révélation étonnante…

Valentino Rossi s’est longtemps ressenti des conséquences de sa jambe cassée à l’été 2017. L’hiver dernier, le quadra, officiel Yamaha, a seulement réussi à se remettre à courir… Même à 40 ans, le Doctor est l’un des meilleurs au monde. Après les trois premières courses MotoGP en 2019, l’Italien occupe la deuxième place du championnat du monde. En Argentine et au Texas, Valentino Rossi a terminé deuxième sur le podium. Dans l’histoire du MotoGP, il est le quatorzième pilote à atteindre le podium à 40 ou plus.

Et depuis que Jack Findlay a gagné au Salzburgring en Autriche en 1977, Rossi a été le premier pilote âgé de plus de quarante ans à entrer dans le top 3 du MotoGP. Et comment va sa condition physique ? « Je suis en meilleure forme que l’année dernière, car je peux faire plus de footing », a confié Valentino Rossi. « L’année dernière, j’avais encore mal à la jambe. J’ai dû faire du vélo ou du tapis roulant parce que j’avais très mal en marchant ».

La faute à l’accident de moto enduro de fin août 2017 à Borgo Pace, où il s’était fracturé un tibia et un péroné à la jambe droite. Il devait à la suite de ça déclarer forfait pour sa course à domicile à Misano, mais déjà fin septembre, il revenait en Aragón avec sa Yamaha et réussissait immédiatement à prendre la cinquième place. Lors de la course en Australie, il terminait deuxième sur le podium.

Bien que la jambe opérée ne pose pas de problème pour piloter, Valentino Rossi a mis longtemps à retrouver son programme d’entraînement habituel. « L’hiver dernier, j’ai pu courir à nouveau. Je me sens bien, je me sens mieux ».

En plus de s’entraîner au gymnase, Rossi travaille beaucoup dans son ranch, chevauche une Superbike de Misano ou s’amuse avec les mini motos. Garder une bonne forme est maintenant très important pour les pilotes. « Ces dernières années, le MotoGP est devenu beaucoup plus professionnel. Les pilotes sont maintenant de vrais athlètes. Vous devez donc vous entraîner prudemment… Et vous devez vous coucher tôt… Il y a dix ans, tout était beaucoup plus romantique. On n’était pas concentré sur les petits détails comme maintenant ».

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article